Cela s'est passé depuis le début de l'année...

Portrait de Mairie

Goûter-Conte "Les cratères de Saint-Juvat", organisé par "A Fleur de terre"

Lors des fortes pluies du printemps 2018, les anciennes galeries d'extraction du sablon et de la pierre calcaire des Faluns avaient une nouvelle fois été mises au grand jour sous la forme de "cratères". Les membres de l'association A Fleur de Terre, déjà mobilisée autour de la valorisation des patrimoines bâti et végétal de Saint-Juvat, ont organisé samedi 12 janvier un temps d'échange intergénérationnel dans le local communal, tout nouvellement nommé "Le Contoir". Et c'est bien par un conte qu'a démarré le goûter. C'est Jocelyne Leclerc qui a donné lecture d'une légende datant de la fin du 19ème siècle, intitulée "Les cratères de Saint-Juvat". Cette légende évoque des trous qui se forment, donnant accès à un monde merveilleux habité par des fées. Des trous qui se referment aussi, quand l'avidité l'emporte sur le reste...

La soirée s'est poursuivie avec des témoignages de René et Yvette Pérou, de Henri Bernard et de Jean-Claude Préchoux, qui ont tous connus, différemment, l'exploitation de la pierre ou du sablon. Yvette se souvient ainsi du jour où son père, en tracteur, a vu sa charrue disparaître au fond de l'un d'entre eux. Jean-Claude Préchoux a lui compté 22 cratères d'effondrement, certains profonds de 14 mètres : "7 mètres de terre, 7 mètres de sablons, avant de retrouver la roche".

La cinquantaine de personnes de l'assistance a écouté toutes ces anecdotes avec attention, avant de poursuivre l'échange autour de la galette des rois, réchauffée dans le nouveau four à pain. Le Contoir devrait accueillir prochainement d'autres rendez-vous. Et pour faire revivre les carrières de Saint-Juvat, Henri et Jean-Claude sont désormais prêts à accompagner un groupe sur le terrain lors d'une balade à organiser au printemps.

Soirée créole avec l'Association des parents d'élèves de l'école des 1001 Fleurs

Samedi 26 janvier, l'Association des parentés d'élèves de l'école des 1001 fleurs a proposé un Rougail-Saucisse suivi d'une soirée dansante. L'objectif était simple : proposer un repas avec concert sur place ou à emporter de manière à récolter des fonds pour financer les divers projets pédagogiques programmés sur l'année. Les Juvatiens et Juvatiennes ont répondu présents puisque 90 repas ont été vendus et un bénéfice d'environ 800 € a été réalisé. Tout le monde a pu ainsi danser sous les couleurs des Antilles jusqu'à tard dans la nuit, et pour la bonne cause : le développement des enfants scolarisés à Saint-Juvat.

Pour plus d'info, la page Facebook de l'association : https://www.facebook.com/Ape-des-1001-fleurs-Saint-Juvat-266184984243875/

Soirée spectacle organisée par l'Association sportive et les Juvat'Zic

Samedi 9 février, l'Association sportive et les Juvat'Zic avaient regroupé leurs forces pour proposer une soirée spectacle. Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour assister tout d'abord à une première partie animée par un magicien, évoluant dans un registre humoristique. Puis, une chanteuse a pris la suite, proposant des morceaux à la carte. Des listes de chansons étaient distribuées sur les tables. Les participants donnaient à la chanteuse un numéro correspondant à une chanson, qui se mettait alors à l'interpréter.

Cette soirée constituait la première co-organisation entre l'Association sportive et les Juvat'Zic. Ces deux associations sont appelées à fusionner cette année pour former le Comité juvatien, qui se chargera d'animer la commune tout au long de l'année.

Tags: